62302 - Locomotive vapeur 231E "NORD"

Société de chemin de fer:    |
Époque : III   |
Écartement : H0   |
Système de courant : DC   |
TVA et port compris: 9005033623029
Modèle de la locomotive rapide et lourde la 231E Pacific de la SNCF en livrée noire époque III.La locomotive 231E de la SNCF est la plus rapide des locomotives française que Chapelon a optimisée. Les locomotives françaises des trains voyageurs rapides et lourds d'entre les deux guerres ont rapidement atteinte leurs limites. Pour des raisons financières le développement d'une nouvelle locomotive n'a pas été retenu. La compagnie ferroviaire P.O ( Paris-Orléans ) a choisit de modifier des locomotives pour trains voyageurs rapides d'après l'idée et les plans de l'ingénieur André Chapelon (1892 -1978) en utilisant les principes fondamentaux de la thermodynamique. Grâce au principe thermodynamique par le réchauffement de la vapeur et de l'utilisation totale de cette énergie, les caractéristiques de la locomotive on été augmenté d'environ 50% et ceci en utilisant moins de combustible. Lors des essais on atteignit une vitesse maximum de 130km/h avec une puissance indexée de 2585 Psi.Le diamètre de l'essieu moteur de la Pacific 231 est de 1940mm. Le succès de cette transformation a été déterminant. La compagnie du NORD fit l' acquisition de locomotives du P.O puis se procura trois nouvelles locomotives. Lorsque la SNCF fut créer les locomotives pour trains rapides lourds d'une longueur de 23640 mm et d'un poids de 102 t ont été de la série 231 E.Ces locomotives tractaient des rapides sur des lignes prestigieuses. Les éléments typiques pour la 231 E sont le foyer Belpaire , les ceux grands réchauffeur ACFI entre l'échappement double Kylchap, le dôme à vapeur, les quatre cylindres pour la transmission d'après la conception De Glehn, les cylindres intérieur B.P ( basse pression ), les cylindres H.P ( haute pression ) qui transmettent le mouvement sur la deuxième bielle ainsi que la commande de l'échappement de fabrication Dabeg. Le tender de type "38A" a été accouplé à la 231E. Le diamètre des essieux est de 1200 mm d'où la hauteur de la soute à eau.Après la deuxième guerre mondiale les locomotives 231E tractaient les trains de voyageurs lourds. Le début de l'électrification des lignes et l'acquisition de nouvelles locomotives électriques puissantes et rapides sont fatales pour les Pacific.Leur créateur André Chapelon a été nommé par la SNCF Ingénieur Chef Honoraire. Il apporta par ces connaissances la solution des problèmes de roulement à vitesse élevée ce qui est un succès . Ces solutions ont été mis en application pour les TGV.Son souhait a été de construire une locomotive purement française. Il n' a pas été réalisé.
Détails
Accessoires
Téléchargements
Donnes universel
Nombre d’essieux avec bandages d’adhérence
2
Nombre d’essieux entraînés
2
Bandages d’adhérence
2
Attelage
Boîtier d'attelage selon NEM 362 avec cinématique d'attelage court sur le tender.
Rayon minimal
419,6 mm
Masse d’équilibrage
Oui
Donnes électrique
Décodeur numérique
Non
Son
Non
Interface
Interface électrique conforme à la norme NEM 652 avec connecteurs pour unités de traction
Moteur
Moteur à 5 pôles
Éclairage LED
Non
Fanal LED
Oui
Mesurages
Longueur tampons compris
272 mm

Produits apparentés


 
Locomotive à vapeur Pacific 3.1192 ...
Réf. art. : 62300
Locomotive à vapeur Pacific 3.1192 ...
Réf. art. : 62301
Locomotive vapeur 231E "NORD" avec ...
Réf. art. : 62303
 
 
Burette d’huile
Réf. art. : 10906 € 17,90
Graisse spéciale
Réf. art. : 10905 € 11,90
 
 
 
Information
ProduitsPoints forts
ActualitésRevendeursServiceSur nous