Home > Points forts > Akkutriebwagen-ETA-515

Points forts

 

Automotrice à batteries seríe 515

26.06.2019
Les automotrices à batteries (Item Nr.: 72080, 72081, 78081) ont été introduites en Allemagne avant l 1ère guerre mondiale. Les automoteurs à 2 éléments de type “Wittfeld” dont les batteries étaient placées dans des capots proéminents circulèrent encore après la fin de la 2ème guerre mondiale. Après 1945, les chemins de fer fédéraux
allemands recommencèrent à s’intéresser à ce type de matériel. L’ETA 176 s’est fait un nom en tant que "cigare du Limburg", mais seulement huit d’entre eux ont été construits. À partir de 1953, l'ETA 150, plus rentable et présentant à peu près les mêmes caractéristiques, fut mis en service en grand nombre.
L’ETA 150 (désigné BR 515 après 1968) fut construit en 232 exemplaires à partir de 1965. 216 voitures-pilote de type ESA 150 (renommées ensuite BR 815) furent également mises en service.
L’autorail dont les batteries étaient placées sous le plancher au centre de l’engin faisait appel à une construction légère en acier. Il offrait un excellent confort à ses passager du fait d’un poids total élevé et d’un niveau sonore relativement faible en regard des automoteurs Diesel VT 95 et VT 98. Les engins de la première série jusqu’au numéro 33 reçurent un aménagement intérieur de diagramme 2 +3 et étaient conformément au règles de l’époque accessibles à la 3ème classe. Après la suppression de la “classe en bois” en1956, il furent surclassés en 2ème classe. Les exemplaires des séries suivantes portant
les numéros 101 à 501 comportaient une salle de 2ème classe aménagée selon un diagramme 2 + 2 et un espace de 1ère classe. L’augmentation de la
capacité des batteries permit un accroissement de leur autonomie jusqu’à 400 km. Ces autorails étaient munis d’organes de tamponnement et d’une ligne de train standards. Des voitures supplémentaires ou des wagons pouvaient donc leur être attelés.
Ces autorails étaient surnommés « Eclair Express » ou « Akkublitz » et étaient utilisé de préférence sur des lignes sans déclivité. Ils étaient principalement utilisés dans la banlieue d’Ausbourg, dans le Schleswig-Holstein, l’est de la Basse-Saxe, la Rhénanie-Palatinat, le sud de la Hesse et la région de la Ruhr.
Ils furent livrés avec une livrée rouge mais furent en partie repeints à partir de 1975 en bleu océan et beige. Certains furent utilisés sur la ‘Ligne Nokia » en livrée blanc/vert menthe. Ils furent progressivement radiés et ferraillés entre 1982 et 1995. Certains ont été préservés dans des musées ou circulent sur des chemins de fer touristiques.
Information
ProduitsPoints fortsActualitésRevendeursServiceSur nous