Home > Faits saillants > Rheingold

Highlights

 

Train de luxe "Rheingold"

14.03.2019

Train de luxe "Rheingold"

Le lancement du train de luxe « Rheingold » le 15 mai 1928 ouvrit une nouvelle ère pour la Deutsche Reichsbahn. Le « Rheingold » gagna sa réputation internationale grâce à ses élégantes voitures peintes en violet et crème et à ses aménagements intérieurs rafinés. Un nouvelle époque s’ovrait sur les rails allemands. Le train le plus distingué de l’ancienne DRG circulait sur les lignes entre la Hollande, l’Allemagne et la Suisse. Au début de la 2ème guerre mondiale, le train fut supprimé.
A partir de 1951, un train rapide “Fernschnellzug (F-train)” circula de nouveau sous le nom de « Rheingold ». Accessible initialement aux trois classes, ce train comportait des voitures « Schürzen » type 1938 peintes en bleu et une voiture-restaurant.

En 1960, la Deutsche Bundesbahn commença le développement de nouvelles voitures pour le traditionnel « Rheingold ». Elles dépassaient tout ce qui avait existé précédemment en termes de confort et de vitesse. En 1962, le parc comptait 5 voitures à couloir central, 10 voitures à 9 compartiments,
2 voitures restaurant et 3 voitures panoramiques. Cela permettait la formation de 2 rames. Ces nouvelle voiture de 26,4 mètres avec double vitrage doré étaient entièrement climatisées et aménagées avec des intérieurs élégants. Cela plaçait le "Rheingold" au sommet de tous les trains de confort allemands.

Les trains étaient initialement tractés par d’anciennes locomotives E 10 transformées avec des bogies spéciaux. Celles-ci furent ensuite remplacées par des E 10,12 “Bügelfalten”. Afin de donner au rames un aspect uniforme, les locomotives et les voitures étaient peints en bleu cobalt et crème. Le marquage « Rheingold » était apposé sous les dômes des voitures panoramiques. Avec une vitesse de 160 km/h, le « Rheingold » était le train le plus rapide de la DB à cette époque. Dès 1965, le Rheingold fut intégré dans le réseau Trans Europ Express et le matériel fut repeint aux couleurs TEE, pourpre et beige.

Ces voitures exclusives étaient naturellement mariées aux plus nobles coursiers. A l’époque IV elles étaient par exemple tractées en Hollande par la série 1200 des NS, en Allemagne par les machines de la classe 112 et en Suisse par les Re 4/4 I, peintes aux couleurs TEE.
Avec l’apparition du cadencement dans les liaisons Intercity au service d’été 1979, l’époque des TEE prenait fin. A compter de ce moment, le
Rheingold circula jusqu’à 1987 comme train IC, accessible à la seconde classe, sur les liaison entre Amsterdam et Bâle.

Les modèles Roco (n ° d'art.: 74135/74136, 73076, 73077, 79077) sont en cours de développement. Nous avons donc profité de l'occasion pour rendre visite aux collègues de la préparation du produit avec l'appareil photo!
Information
ProduitsFaits saillants
ActualitésRevendeursServiceSur nous